journaliste en ligne sur mobile


Mes voeux à la presse, de Montcuq en Quercy Blanc, le 31 janvier 2016


Oui il était temps mais je me devais de passer derrière le maire de Montcuq

Bonjour du Lot, de Montcuq même,

En 2016, même le premier ministre a attendu les voeux du maire de Montcuq (en Quercy Blanc) avant de présenter les siens à la presse....

Je me devais naturellement de passer derrière le maire de Montcuq... Voici donc durant les derniers instants de janvier, mes voeux de Montcuq... en Quercy Blanc.

Faute de pouvoir être le premier, serai-je le dernier ? Oui, il faut essayer d'ajouter un peu d'originalité si l'on souhaite, un minimum, pouvoir attirer l'attention de la presse... Quand on vit dans le Lot, sans succursale à Paris, pas même Toulouse...

Et quand la ruralité imprègne mes réflexions : j'ai choisi de vivre dans un village, avec des arbres, un jardin, quelques bêtes... Un écrivain rural... Vers 25 ans, j'ai cru nécessaire de chercher une harmonie avec l'endroit où je passerais, au mieux, quelques décennies... 20 ans plus tard, mes réflexions sur la campagne se confrontent à une orientation politique où la ruralité devrait être rattachée à l'urbain ou / et un "coeur touristique."

En 2015, après avoir analysé cette orientation dans LES VILLAGES DOIVENT DISPARAITRE !, j'ai suivi au quotidien la création d'une commune nouvelle...

Montcuq est mort, vive Montcuq en Quercy Blanc ! Commune nouvelle créée au 1er janvier 2016. Une fusion certes sur le papier, une absorption en réalité de quatre villages pourtant à l'identité très différente du "célèbre village" (et au joli nom de Belmontet, Valprionde [vallée profonde], Lebreil et Ste Croix) mais à la force vitale perdue. Des proies faciles...

"Soumissions à Montcuq (Belmontet, Lebreil, Sainte-Croix et Valprionde à genoux)" fut publié le 25 octobre 2015...

Et il nous reste l'humour pour continuer à observer cette dérive...

"Montcuq en Caleçon Blanc" vient de sortir, la VERSION 2, le 5 janvier 2016, soit trois mois plus tard...

Pourquoi "Montcuq en Caleçon Blanc" ? Car avant ma conversation avec madame la préfète du Lot, j'avais imaginé un autre dialogue... un délire d'écrivain quoi, mais permettant de balancer... où contrainte de créer cette commune nouvelle elle osait "Montcuq en Caleçon Blanc"...

"Montcuq en Caleçon Blanc", c'est également une chanson...
Une adaptation de la ballade de Melody Nelson...


Comme il y eut "Le fossoyeur des patelins", adaptée du Poinçonneur Des Lilas...
(double clin d'oeil : Serge Gainsbourg s'était également parodié avec Le fossoyeur de Pacy-sur-Eure)

A côté de ma vie de romancier et dramaturge, je cause parfois de l'état de notre pays, vu de la campagne lotoise...

Un écrivain sans média existe difficilement... Je m'adresse donc parfois aux journalistes... certes sans attachée de presse...



Le Lot, oui loin "de tout" : 5 217 kms. 340 communes au 1er janvier 2015.
Superficie moyenne d’une commune : 15,34 kms.
La Commune la moins étendue : Glanes 2,72 kms.
La Commune la plus étendue : Castelnau-Montratier 72,54 kms.
Montcuq-en-Quercy-Blanc est née : 78,23 kms. Mais Montcuq n'est pas le plus gros !
Sousceyrac s’est également habillée "en-Quercy" pour prendre la première place...


"Montcuq en Caleçon Blanc" s'achève donc sur les voeux de la nouvelle équipe, de la première équipe municipale de l'histoire de MONTCUQ EN QUERCY BLANC... Ah la fine équipe ! C'était le 22. Oui, il n'était pas en avance, le maire, mais c'était peut-être la seule date disponible pour obtenir la présence de notre députée et ainsi bénéficier de photos pour son presse-book (dont la couverture de ce livre -->)
Vous n'avez sûrement pas l'habitude d'assister à des voeux aussi surprenants... Je note une petite collection de propos page, http://www.montcuq.info/forummontcuq112.html (c'est mon côté chroniqueur :) ) Exemple du maire : « c’est presque une bande de copains. On a un peu la même vision des choses. On est presque tous du même âge, pas loin, on pense à peu près, on pense pareil, pratiquement. »

Ma conversation, d'une quarantaine de minutes avec madame la préfète du Lot, c'était le 12...
J'ai une "vie sociale" intense en ce début 2016 !

Et je ne vous ai pas encore annoncé... Il se passe tellement de choses à Montcuq : Jean-Louis Le Breton, avec Le libre choix de Clara Weiss, publié en 2015 chez Passiflore, a remporté la treizième édition du prix littéraire Salon du livre du Net, que je présidais (oui, comme les années précédentes... et aucun de mes proches n'a remporté ce prix ! Je n'ai même jamais rencontré Jean-Louis Le Breton)
Un sujet difficile (le suicide assisté), dont il s'est magistralement sorti : http://www.salondulivre.net/aquitaine.html

Meilleurs voeux 2016 de Montcuq... et donc "Montcuq-en-Quercy-Blanc".

De santé, sérénité, et le reste.

Et je terminerai mon regard sur 2015 en vous signalant "ma plus belle interview", elle fut réalisée par M. Jean-Claude Bonnemère, rédacteur en chef de LA VIE QUERCYNOISE. Elle aborde le sujet des communes nouvelles, d'un regard qui pourrait intéresser dans l'ensemble des départements. Une chance, cette interview, l'hebdomadaire lotois a décidé de la présenter en ligne : http://www.laviequercynoise.fr/pourquoi-les-communes-nouvelles-risquent-elles-de-tuer-la-ruralite_7022/

Donc, voilà, en 2016 : je reste disponible pour raconter ma vie dans les médias... Et même mes livres... Mais sans trop me déplacer... auprès de mes figuiers, j'écris...

Amitiés,
Stéphane
Stéphane Ternoise


Principaux livres : http://www.publier.info

Quant à mes romans, ils sont sur http://www.romancier.org/

Contact postal : Jean-Luc Petit - BP 17 - 46800 Montcuq - France


Montcuq en Caleçon Blanc










Montcuq en Caleçon Blanc




Ajouter votre commentaire éclairé



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.